Recherche guidée

Recherche par thème

Contenu

Poissons

Technique

Le retour du jedi !

Samedi 2 juillet 2011

 

Après 2 petites pêches les semaines précédentes, pour me chauffer un peu suite à mes nombreux mois d'inactivité au bord de l'eau... I'm back !

 

Craignant un peu les poissons difficiles, je décide d'abandonner le gros nylon pour pêcher avec ma tresse la plus fine : une petite 30Lbs, assez souple.

Ce ne sera pas gagné si je touche un tout gros, mais bon...

 

Au niveau de l'élastique, je décide de céder à la mode actuelle, à savoir mettre un gros élastique creux, très tendu pour qu'il ne sorte pas trop pendant le combat. Ca se tente !

 

Enfin, dernière nouveauté pour cette fois-ci : une nouvelle épuisette (très) large, de 50 pouces - soit 127cm - de large et probablement un peu plus d'1m50 de profondeur. Ainsi qu'un manche de 4 mètres télescopique, en fibre de verre très costaud, gracieusement prêté par mon Padawan Simon !

Le tout attaché avec une bonne corde, par sécurité...

P7020958

Le reste est classique : toujours ma gerardix 1750, un tout petit flotteur de 1gr (pour 3mètres de fond), et un hameçon de 1.

Du light donc, au vu des poissons espérés.

 

L'amorçage est double : un agrainage de blé / chénevis, et un mélange de pellets 13mm / frolic.

Les graines sont éparpillées partout sur le poste, tandis que les frolics-pellets sont lancés "relativement" précisément sur le poste. Bon, après je rapelle qu'il s'agit de silures, donc une trop grosse précision n'est pas forcément souhaitable non plus...mieux vaut pas assez que trop.

 

Je commence la pêche avec 1,5 frolic sur un cheveu, le tout au ras du fond.

Le niveau de l'eau est tellement bas en ce moment que mon flotteur fait presque du sur-place, malgré le faible poids du flotteur...

 

Aucune touche pendant les 15 premières minutes. Je décide d'enlever quelques plombs et d'ajouter une 30aine de centimètres de fond, pour que le frolic ne bouge pas trop malgré les petites vagues des bateaux-mouches.

 

Et à peine 30 secondes après... je n'ai même pas le temps de ferrer ...je sens la canne qui tire, voit l'élastique qui commence à sortir, et le combat commence !

 

Ce poisson est une vraie brute, il alterne les rush rapide, les changements de direction, et, surtout, les coups de tête énormes !

L'élastique est tellement tendu qu'il ne sort que de 3 ou 4mètres au maximum. Du coup, je ressens le moindre choc, retournement du poisson ou rush directement dans les mains !

C'est vraiment intense...

 

Je remarque également un gros avantage d'avoir un élastique très tendu : l'angle entre la canne et le fil est du coup plus grand, et le risque de casse d'un élément de canne s'en trouve donc diminué !
J'aime beaucoup !

 

Revenons à nos moutons...heu, poissons.

Un pêcheur d'anguille est à ma droite, avec 4 cannes.

Bien évidemment, le silure prend un malin plaisir à passer sous les cannes dans un sens.... puis dans l'autre, histoire de me faire faire un peu d'exercice !

 

En revanche, je dois admettre que l'élastique creux très tendu semble vraiment fatiguer le poisson, bien plus rapide que l'élastique plein, même de fort diamètre quadruplé.

Je suis sur les rotules, mais le silure aussi !

Après 10 (exténuantes) minutes, le poisson monte en surface... et quelques minutes après, j'inaugure ma nouvelle épuisette "extra-large" !

 

La foule (de touristes) est tout excitée, et il faut réussir à se faire de la place sans éborgner un ou deux américains ou japonais venu faire des "ohhh", des "aahhh", des "BIG FISH !!", ou encore des "Oh my god, what's this ?".

 

 

Au final, un poisson d'1m50 tout rond, estimé à 28 / 30kg. Un silure qui m'a probablement donné le combat le plus difficile et le plus intense depuis que j'ai commencé ce type de pêche... !

P7020972 P7020974

 

Tout simplement génial.

 

Mais la pêche n'est pas finie.

P7020982

 

Simon pêchera quelques minutes avec ma canne, au milieu de bouillonnements sur le poste comme j'en ai rarement vu. Les poissons sur le poste semblent être vraiment actifs...

Je finis par reprendre la canne, voyant que les silures ne semblent pas apprécier les frolics de mon padawan. ;)

 

Un p'tit sabre-laser accroché sur l'antenne, changement d'appâts et c'est reparti.

P7020979 P7020980

 

Mais non, rien, malgré une activité débordante sur le poste.

 

Je change de ligne, pour monter un pôle-feeder que je remplis de pellets.

Et après quelques minutes, touche... raté.

Puis re-touche, piqué !

 

Le poisson part à fond, sans sourciller... puis se décroche.

 

Je resterai encore un peu, mais le froid qui tombe d'un coup finit par gagner : c'est fini pour cette fois.

Une bonne reprise !