Recherche guidée

Recherche par thème

Contenu

Poissons

Technique

Carpes au quiver, en Seine

Ete 2005

Je retrouve Alexis (il n'a pas pu résister à l'appel de la pêche ) à 4h20 en bas de chez moi : et là, la merdouille commence... le noctambus qu'on devait prendre passe non seulement en retard, mais surtout ne s'est pas arreté pour nous ... Super, on va devoir attendre le 1er métro, à 5h35 !

Tant pis.. on arrive sur le coup à 6h00, il fait déjà bien jour, je ne vais pas pouvoir pêcher longtemps : ici, dès qu'il fait trop chaud, ce n'est plus la peine de trop insister. Alexis ne pêchera pas et se contentera de faire les photos.

Le pont Marie à Paris A Paris...

 

Cette fois, j'ai décidé de changer de technique : au lieu d'agrainer et pêcher au flotteur, je vais plutot déposer un tapis de maïs/blé/chènevis puis pêcher au quiver la-dessus. Je dépose donc au bait-dropper presque 2 Litres de graines (vu les brèmes d'hier, je ne pense pas prendre trop de risques en en mettant une telle quantité ).

Le montage est tout ce qu'il y a de plus simple : une simple olivette de 10gr, un plomb de 6 pour la bloquer, puis un bas de ligne en direct de 22/100ème. hameçon de 12.

Impatient de commencer, j'esche 3 maïs et c'est parti !

Comme hier, je n'ai pas à attendre bien longtemps, les poissons sont déjà là. Une belle touche et hop, un hybride breme/gardon d'environ 1,5 kg se dirige vers l'épuisette...mais se décroche avant d'y entrer ... Bon, on va pas s'en faire pour si peu, c'est reparti ; un petit coup de scion...j'attend un peu, re-coup de scion et il est ferré. Un joli gardon de 300/400 gr rejoint la bourriche.

Un beau gardon

 

On continue tout pareil, un petit frémissement du scion, je ferre.... ah une bien belle brème on dirait, elle tient le fond....outch, ptet pas une brème finalement, ca tient VRAIMENT le fond ...et d'un coup, trrrsssssssss j'ai 50/60 mètres de fil qui partent !

En plein combat !   En plein combat !

 

Quelques minutes de combat et la bête commence à fatiguer, elle se rapproche un peu, donne encore 2 ou 3 coups de tête mais je sens que c'est bon, elle va finir dans l'épuisette. Alexis commence à halluciner "elle est trop grosse, elle est trop grosse !".... moi je ne l'ai pas encore vu ... !

Quelques minutes de combats en plus et...hop, dans le filet !....on remonte l'épuisette, ou du moins on essaye... et ce qui devait arriver arriva : mon bricolage ne supporte pas le poids et le pas de vis de l'épuisette lâche. Ouf, j'avais prévu le coup et une bonne ficelle accrochée la tête de l'épuisette permet de remonter le tout !

Elle arrive ! Et zouu, dans l'épuisette ma jolie ! Torpille de Seine De face, de profil, et tout et tout !

 

Une superbe carpe, tout en longueur ! Le peson indiquera 9.750 kg.

Là c'est bon, je suis super content, Alexis est surexcité et on a des belles photos... tout va pour le mieux !

Après un tel combat, je me dit qu'on est pas prêt d'avoir de nouveau des touches et je dépose à nouveau 1/2 L de graines.

Puis je remets mon quiver en activité : 3maïs et c'est reparti !
J'y crois à peine et pourtant, 20sec après....un frémissement du scion, je ferre et c'est au bout !

Encore une fois, ca semble très lourd !! Mais, et là on en reste bouche bée, je tire comme une brute sur la canne et la carpe suit ! En 2min (2min !!!), une carpe très (très trèès ) ronde rejoint l'épuisette, rafistolée tant bien que mal.

 

Et de deux !

Celle-ci fait...12.5kg, on est complètement euphorique là, 30min de pêche et plus de 22 kg dans la bourriche !

La série s'arrètera là... les combats ont probablement fait fuir le reste de la troupe, et la chaleur commençant petit à petit à pointer son nez, nous resteront 3h de plus sans autre poisson.

 

Nous observerons également, à 10mètre du coup, en surface , un silure de plus d'1m50 et environ 30/40kg ! La Seine est tellement riche, c'est incroyable...

Au fait, l'épuisette a souffert...

L'épuisette n'a pas aimé...

Thèmes :