Recherche guidée

Recherche par thème

Contenu

Poissons

Technique

Au flotteur, que du bonheur !

Vendredi 6 juillet 2012

Et voilà, retour de vacances... le retour au boulot, la fin des grosses bourriches de gardons... et le début de la pêche des moustachus, héhé !

 

Ce soir, c'est petite pêche rapidos en rentrant, avant le week-end.

J'ai décidé de les tenter au flotteur, ça fait longtemps que je n'ai pas essayé !

 

Au niveau matériel :

  • La canne n'a pas changé.
  • L'élastique est du 3.9mm creux très tendu.
  • La ligne est en tresse 50 livres (plus souple que du nylon, donc meilleur pour le flotteur).
  • Le bas de ligne est en tresse 30 livres, avec un hameçon Hayabusa N°1, et 2 frolics (et mousses pour alléger, toujours) sur un cheveux.

 

Le flotteur fait 2 grammes, et il est, évidemment, à fil intérieur. Sans ça, au 1er combat... couic le flotteur !

 

Je n'ai mis que 0.60 grammes de plombs sur la ligne (2 plombs N°1) et le reste est (relativement) équilibré par le poids de l'hameçon et des frolics. Il ne faut absolument pas avoir un flotteur trop sensible ! D'une part, cela évite les ferrages intempestifs sur des poissons qui passent dans le fil, et d'autre part, je vous laisse imaginer le résultat si vous ferrez sur une touche de fond.... avec un bas de ligne de 15 kilos...

 

Pour pêcher le silure au flotteur, il y a un aspect simple mais important à retenir : c'est comme pour les gardons !

Il vous faut amorcer (très) peu mais (très) souvent.

 

Pourquoi ?

Prenons 2 exemples :

 

1) J'amorce beaucoup. Il y a un tapis de pellets posés sur le fond. Les silures vont commencer à se mettre la tête en bas et vont fouiller activement le fond pour aspirer tous les pellets.
Un frolic qui leur passe au-dessus de leurs tête sera, dans le meilleur des cas, ignoré. Et dans le pire des cas, vous allez harponner un silure par le dos ou par la queue...

 

2) J'amorce très peu (1 à 4 pellets/frolics) mais très souvent. Aucun frolic n'est posé au fond, tout est gobé à la descente. Au fur et à mesure de la pêche, les poissons commencent à prendre l'habitude de cette "pluie" de nourriture qui descend au compte-goutte.
Ils sont à l'affut de tout ce qui tombe et dérive dans le courant. Et là, votre frolic piégé qui arrivent tranquillement se fera engloutir en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "moustaches !" ;).

 

Bref, afin de gagner de temps sur ma (courte) scéance de pêche, je commence à agrainer le poste à peine arrivé.

Je règle le flotteur pour que le frolic passe à 20 centimètres au dessus du fond, plus ou moins.

 

Et à la 1ère coulée... touche, ferrage réflexe, il y est ! Et après 10 secondes de combat... décroché, zut.

En 20 minutes, je vais ferrer et décrocher 6 ( !!! ) poissons... Sans compter les nombreuses touches ratées.

 

Les poissons sont en folie ! Je suppose qu'ils se jettent tellement vite sur les frolics qu'ils les ratent  à moitié, ce qui occasionne toutes ses touches ratés et décrochages en pagailles....

 

Et finalement, sur une belle touche, après avoir attendu 5 secondes (c'est long...), je ferre et le combat démarre !

Ahhhh que c'est bon de retrouver ces sensations ! J'avais presque oublié pourquoi je faisais tout ça !

La canne plie ...!

 

Et après 6 / 7 minutes, un silure de 1m05 rejoint l'épuisette.

La bonne taille pour se dérouiller les poignets sans trop se fatiguer !

Un petit silure pour s'échauffer Vue de face ;)  

 

Je continue la pêche, et, malgré le combat précédent, les touches repartent de plus belles ! Et les décroches continuent...

 

Puis de nouveau.... ziiiiiimmmmmm l'élastique qui sort, la canne qui plie et le poisson qui part en fond de canne !

 

Cette fois, c'est un poisson de 1m12, bien combatif !

Un petit silure pour s'échauffer Un petit silure pour s'échauffer

 

Remise à l'eau, vérification de la ligne (noeuds, hameçon, élastique...) et c'est reparti !

 

Les touches ralentissent légèrement, mais je sens que quelques poissons sont encore sur le poste.

Et, alors que le flotteur finit sa coulée, tout au bout, je remonte la ligne.... et ferre un poisson qui s'est jeté dessus au dernier moment !

 

Cette fois, ça semble un peu plus costaud que les 2 poissons précédents. La canne encaisse des gros coups de tête et le silure ne semble pas vouloir décoller du fond.

La fin du combat est en vidéo, grâce à une touriste qui a acceptée de jouer les cameraman :

 

 

Et donc, pour finir cette soirée, un silure de 1m38 !

Je ne sais pas si c'est l'orage prévu dans la nuit ou la fraicheur de l'eau, mais les poissons ont une patate ... ! Et je n'ai jamais eu autant de touches en aussi peu de temps...

 

Au final, sur 2h de pêche, j'ai eu au moins 20 touches, je pique une douzaine de poissons, en décroche 9 et en sors 3.

 

Probablement l'une de mes meilleurs pêches ici ! Les poissons n'étaient pas très gros mais je me suis amusé comme un p'tit fou !

Note : les prochains live auront de meilleures vidéos que celle-ci, rassurez-vous ... ;)